Depuis 1973

           Conthey - Bussigny 

        Maîtrise+Fédérale

Mmitr

Découvrez notre 

shop en ligne

Histoire de la céramique

 

 

La céramique est l’un des plus anciens matériaux de construction créé par l’homme. Ces revêtements pour sols et murs existent depuis la nuit des temps. Les Perses, les Romains et les Maures recouraient déjà à ce merveilleux produit pour composer des mosaïques relevant du grand art. 

 

L'origine du terme céramique remonte au grec ancien Keramos (κέραμος). Il désigne un ensemble de matériaux de construction composés de matières premières naturelles telles que l’argile, le kaolin, le quartz et le feldspath. Les additifs minéraux exercent une influence sur la couleur et la propriété du matériau. Les matières premières sont d’abord broyées, moulues et pressées avant de subir une cuisson à haute température allant de 1'000 à 1'300 °C. Malgré ce traitement de choc, il est possible de créer des carreaux calibrés. Selon l’usage prévu, ils peuvent par ailleurs être émaillés ou non.

 

En Europe, la production du carrelage se concentre essentiellement en Italie, Allemagne et Espagne. Toutefois, d’autres produits importés proviennent de l’Europe de l’Est, du Proche-Orient et d’Extrême-Orient. 

Différentes céramiques

 

 

Les revêtements en céramique sont répartis en plusieurs groupes:

 

Les carreaux de faïence
Les carreaux de faïence ont une surface poreuse et donc un taux d'absorption d'eau élevé. Par conséquent, ils doivent toujours être émaillés. Le domaine d’application de ces produits décoratifs se limite exclusivement à l’habillage des murs. Le matériau se montrant gélif, il ne convient pas à l’aménagement extérieur.

Les carreaux en grès
Les carreaux en grès ont un taux d'absorption d'eau inférieur à ceux en faïence. Ils ont une structure non poreuse. Ils existent en version émaillée ou non-émaillée. On les utilise généralement pour les revêtements de sols et murs en aménagement intérieur. 

Les carreaux en grès cérame
Les carreaux en grès cérame sont produits à base de fines poudres minérales. Leur structure se distingue par un taux d'absorption d'eau très faible. Ils existent en version émaillée, non-émaillée et polie. En raison de sa faible porosité, ce produit résiste parfaitement au gel.

Les mosaïques
Les mosaïques se composent de pièces en céramique fragmentées et assemblées de façon à composer un tableau. Les carreaux de format allant jusqu’à 10 x 10 cm sont également considérés comme des mosaïques. Ces produits existent en version émaillée et non-émaillée ou peuvent être en verre. Ce revêtement de petit format n’est pas seulement esthétique, il est antidérapant et convient ainsi particulièrement bien à l’espace de la salle de bains. Les mosaïques se prêtent à merveille pour l’habillage de surfaces voûtées, d’angles et de niches.

Les avantages

 

 

Rares sont les matériaux qui allient autant d’avantages que la céramique. Ses propriétés sont innombrables, allant de l’hygiène jusqu’à la nature biologique de la matière première qui la compose. Les carreaux en céramique sont non seulement solides et durables, mais aussi faciles à entretenir et ne se décolorent pas avec le temps. Beaux à voir, ils sont agréables à vivre.

 

Il est bien révolu le temps où le carrelage n’était apprécié que pour ses caractéristiques fonctionnelles. Aujourd’hui, designers et fabricants suivent les tendances de la mode et créent des concepts d’aménagement d’un genre unique.

Les grands carreaux extra-minces et les joints fins ont particulièrement la cote aujourd’hui. Une pose régulière se prolongeant jusque sur la terrasse donne un caractère harmonieux et plus généreux à l’espace. Côté couleurs, les carreaux s'harmonisent avec les teintes de la nature et s’accordent parfaitement aux autres matériaux d’aménagement. Ornements orientaux et décors antiques rehaussés de structures en relief apportent une touche supplémentaire de glamour et d’exclusivité.